Les Habitants des Perdrix inquiets pétitionnent

Pétition des Perdrix               Réponse du Maire                        

Pétition

Réponse du Maire 

 

Dans le cadre de la restructuration de la zone commerciale, il est prévu de construire des logements en bordure du quartier des Perdrix en lieu et place de certains commerces et entreprises.  

Les riverains inquiets se sont mobilisés et ont pétitionné. Pourquoi Monsieur Le Maire leur a-t-il répondu de façon aussi brutale et agressive ?   

Notre Maire affirme que cette pétition est politique et liée à la proximité des prochaines élections. Nous pensons, tout au contraire, que :

– Certaines inquiétudes des riverains sont parfaitement légitimes et méritent de vraies réponses.

– Certaines craintes sont peut-être injustifiées. Charge aux élus d’expliquer les choses, de rassurer et de faire preuve de transparence.

– Le rôle du premier magistrat est d’écouter, de dialoguer, d’expliquer.

– La réaction d’Henri Bronner est disproportionnée et… électoraliste !

Notre Maire cherche uniquement à décrédibiliser les pétitionnaires. Ne ferait-il pas mieux d’apporter de vraies explications pour permettre à chacun de se faire sa propre opinion ?

– La majorité a, dans ce dossier comme dans beaucoup d’autres, agit par opportunisme… pour ne pas dire par complaisance par rapport à la CUS.

– Un dossier d’une telle importance aurait mérité plus d’explications. Les informations qui ont été données sont largement insuffisantes.

– Depuis 12 ans, la majorité municipale a fait beaucoup de promesses aux habitants des Perdrix mais au final peu de choses ont été concrétisées !

– Les nouvelles promesses arrivent déjà :passerelle, aire de jeux, tram… !

OUI, Monsieur Bronner a raison : « ça sent bon la Campagne Electorale !  »